RECHERCHE-ACTION

MOOC d'initiation à l'écriture dongba

L’Université de Genève, l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco, France) et la Beijing Language and Culture University  (BLCU, Chine), se sont officiellement engagées, par convention interuniversitaire, dans un projet d’une grande originalité, à savoir la conception d’un MOOC d’initiation à l’écriture dongba. L’idée forte du projet « MOOC dongba » est tout à la fois de proposer une initiation à la dernière écriture pictographique en usage dans le monde, menacée de disparition, et de contribuer à sa préservation. 

 

L'écriture dongba est l'écriture de la minorité ethnique Naxi (300 000 personnes environ), habitant  la province du Yunnan en Chine, notamment la ville de Lijiang. Cette écriture est considérée comme la dernière écriture pictographique en usage dans le monde, bien présente dans la vie quotidienne du peuple Naxi, mais dont la maîtrise réelle n’est le fait que des Dongba, les prêtres Naxi, lors des cérémonies religieuses.

< Nashi Manuscript Collection, Asian Collections, Library of Congress.  >

Nashi Manuscript Collection, Asian Collections, Library of Congress

 

Roofs of Lijiang, Yunnan, China. Andrew Ciceri, CC BY-SA 2.0, Wikimedia Commons

 

L’expérience des MOOCs montre qu’ils peuvent s’adresser à des centaines de milliers d’apprenant-es du monde entier. De surcroît, ce MOOC est proposé en version plurilingue (français, chinois, anglais et allemand), ce qui contribuera à renforcer la valorisation de la diversité et l’effet de préservation recherché. Ce MOOC espère rassembler de manière large un public divers et varié, susciter des discussions et donner une grande visibilité à cette langue-culture menacée. 

Au plan pédagogique, un seuil de base, visant l’acquisition d’environ 180 pictogrammes dongba les plus fréquents, a été identifié dans le cadre de ce projet. Des forums de discussion auxquels participeront des expert-es du domaine seront animés par des doctorant-es, facilitant ainsi l’interaction pédagogique au sein du MOOC.  

 Le travail de conception est déjà largement engagé, dans un échange régulier avec les services des ressources numériques de l'Inalco. Les tournages des entretiens avec l’Inalco, LACITO et l’UNESCO ont été programmés. Une mission dans le Yunnan en vue de réaliser les tournages des entretiens avec les Dongba et les expert-es sera organisée dès que les conditions sanitaires le permettront. 

Réunion del’équipe de l’ACLR et de l’équipe de l’ELCF et de la MdL - Université de Genève, mai 2019 (http://yuyanziyuan.blcu.edu.cn/info/1065/1213.htm )

 

Le projet MOOC d’initiation à l’écriture dongba est le fruit d’une collaboration internationale entre trois pays et trois universités : l’Inalco (France), l’Université de Genève (Suisse) et le Beijing Advanced Innovation Center for Language Resources (ACLR) de l’BLCU (Chine). Il a été initié par le Prof. Joël Bellassen (PLIDAM, Inalco) et sa coordination exécutive est assurée par la Dre Jue Wang Szilas (Université de Genève). L’Université de Genève, à travers son École de langue et de civilisation françaises (ELCF) et sa Maison des langues (MdL), participera à l’élaboration du sous-titrage dans plusieurs langues et entend ainsi impulser des projets de recherche dans le domaine du plurilinguisme et de la construction des savoirs dans les MOOCs.